Le coup de griffe...

23 septembre 2013 - 11:16

"Une façon de se faire remarquer,être absent!"

« Une façon de se faire remarquer, être absent ! »

Encore une fois, ce sont des effectifs seniors incomplets qu’on dut présenter les carpions ce week end.

La faute à des blessures, des suspensions, des raisons professionnelles parfois, ce qui est logique, si c’est vraiment justifié.

Il y a aussi des cas de force majeure, dut à un imprévu de dernière minute.

Mais aussi la faute à des licences faites trop tardivement (on arrive à fin septembre...), à des soirées, un anniversaire, un match de ligue 1, le week end avec chérie, ect...

Bref, autant de raisons valables ou non, qui pénalise surtout...Les coéquipiers !

On tolère bien sur l’absence occasionnelle, il n’y a aucuns soucis. Le staff fait toujours le maximum pour gérer ses absences, on est super compréhensif la dessus,on est amateur("amateur" ne veut pas dire je suis libre,je viens quand je veux,bien sur...).Mais il y a une pointe d’agacement en ce qui concerne des absences récurrentes depuis le début de saison.

Demandez donc aux Damien Lepetit, Courtus, Damien Blusseau pour ne citer qu’eux, si la défaite contre Bieville Beuville leur a fait plaisir ?

Le manque de banc a fait mal, et les buts encaissés en fin de rencontre le rappele sèchement. Si Hervé Nabat et Ludo Laronche n’était venu prêter main forte à la B, elle était 10.

Les « raisons valables » vont elle soulager leur déception ? Je ne le pense pas.

Bien sur, c’est le jeu des vases communiquant, puisque logiquement, Badggio de son coté, souffre également et doit composer avec les absences du dessus.

Il fait de bonnes choses avec ses joueurs, mais il est difficile d’être compétitif sans concurrence.

La D a bien rebondit ce weekend, bravo a eux, mais si la situation ne s’améliore pas, si « les absents » ne font pas l’effort, elle risque de souffrir elle aussi prochainement, et plus gravement.

La première est partie à 12 pour laisser des joueurs en dessous.

On a 4 équipes seniors.

Ce n’est que du foot, bien sur, mais quand on prend une licence, on prend un engagement et on doit faire de preuve de respect pour ses coéquipiers et envers le club.

Des cas de...présence :

Des joueurs avaient des soirées samedi soir (c’est la vie !)Ils avaient des petits yeux et la voie rauque, même en ayant essayé de faire attention à l’heure tardive pour aller se coucher. Ils ont assumé totalement leur « veille » sur le terrain en donnant le maximum, même fatigué. Ils sont présents.

Un surfer du club, fait 4 heures de route le samedi de bonne heure pour profiter de sa passion, rentre en Normandie le soir à 23 h 30 fatigué, et s’arrache de son mieux pour défendre les couleurs du club le dimanche sans se plaindre. Il est présent.

Un autre part à Montpellier pour une competition, rentre en train dans la nuit et vient avec ses potes, malgré une gène à la cuisse pour gagner un match important. Il est présent.

Un milieu Carpion travaille le dimanche matin, il prend de très bonne heure et viens au stade à 14h15 pour aider ses potes, il a mal aux jambes et il est fatigué. Il est présent.

Un Défenseur connait un deuil familial, moment difficile pour lui et pourtant, il décide quand même de venir aider ses potes, tout à son honneur. Il est présent.

Un joueur a un imprévu de dernière minute ce dimanche et ne peux être présent, il est déçu. Il appele le coach pendant tout le match pour se tenir au courant de l’évolution du score de ses potes, il est impliqué et concerné par ce qui se passe pour son équipe et il est content de la victoire.

Autant d’exemples sur les efforts de certains, un contraste saisissant entre les passionnés respectueux et les...touristes.

Le staff n’est pas énervé par cette situation, (on prend plutôt cela avec du recul et de la réflexion et on essaye de composer au mieux), mais on ne va pas vous attendre tous les semaines et tous les weekends.

Par contre, vos coéquipiers commencent eux, à perdre patience.

Certains placent leurs loisirs annuels en priorité sur le calendrier, puis viennent au football quand ils ont envie ou quand ils n’ont rien à faire, au détriment des coéquipiers, c’est un manque de respect.

Pour bien comprendre : Imaginer seulement que vous organisiez une soirée depuis des mois et que seulement la moitié de vos invités soient présent le jour J ! Et que les autres personnes conviées à votre événement n’avaient seulement pas envie...de venir ! Ou qu’ils aient décidés de changer de fête au dernier moment. Vous seriez certainement déçu et vous seriez les premiers à crier au scandale. Vos potes ressentent à peu prés ce genre de frustration, amplifiée en cas de défaite.

On note des absences à l’entrainement (Il pleut, je ne viens pas ! il y a la ligue des champions a la télé, je ne viens pas ! On a même eu la saison précédente la...Saint Valentin !) Et la même  chose pour les matchs avec une minorité de joueurs (Claude surveille le taux de participation de chaque joueur, non pas à l’entrainement, mais seulement pour les matchs. Des chiffres à venir, probablement surprenant pour certains...), c’est usant.

*Jérémie Janvier a plus de présence aux entrainements que certains joueurs valide actuellement...Lâche pas Jérem’ !

Les joueurs absents, pour X raisons, justifiées ou pas selon eux, doivent une revanche à leurs coéquipiers la semaine suivante, aussi bien à l’entrainement qu’en match. Avoir un comportement et une implication irréprochable est le minimum.

Une minorité de cas, mais suffisamment gênante, qui mettent en péril les objectifs collectifs des équipes carpionnes.Une réflexion qui va certainement, je l’espère, faire comprendre aux « invisibles » enfin la situation et remettre en cause leur façon de fonctionner.

Faites vos licences, soyez présent à l’entrainement, demandez aux coachs pour savoir quand il y a des weekends de libre pour prévoir vos loisirs. Soyez respectueux et compréhensif envers le club, les coachs et surtout vos potes qui s’arrachent tous les weekends sur le terrain sans vous.

On a un petit club sympa, des bons mecs et des bons joueurs, deux bons terrains, une bonne ambiance, c’est le moment de réagir, bougez vous, montrez vous et soyez présent, et ce, des mercredi.

Si vous n’avez plus envie, faite le savoir, et restez chez vous.

A vous de jouer !

Allez Carpiquet !

Commentaires

courtus 24 septembre 2013 09:23

ha la vague du ferry...!!!! pour le reste je suis d'accord avec toi!

Jérémy GUILLEMOT 23 septembre 2013 12:55

Courtus, je pense que tu prends plus de plaisir en jouant au foot qu'à surfer sur les micro vagues derrière le ferry... N'est ce pas Budy ?? Blague à part, c'est un problème de génération, d'envie aussi. Tant que l'intérêt personnel passera avant l'intérêt collectif... Bises à tous !

. L'araignée du Bessin 23 septembre 2013 12:25

Ca c'est fait !!!!!!

courtus 23 septembre 2013 11:57

je pense que tout est dit. cela fait quelque années que l'on sent ca à Carpiquet du temps du vieux stade il n'y avait presque pas absent et pourtant les conditions d'entraînement étaient beaucoup dur que maintenant . Dimanche, le temps étaient nikel, le terrain, surtout un des plus beau sur lesquels j'ai pu joué...et en bricolant on était 13...j'ai jamais vu ca!!! on a tous une vie à coté, mais si je joue au football c'est pour prendre du plaisir, vivre un truc avec des potes! posez vous la question " pourquoi je joue au foot?"

2-6
Seniors C / U.S. MUNICIPALE BLAI environ 15 heures
Seniors C / U.S. MUNICIPALE BLAI et 5 autres : résumés des matchs environ 15 heures
3-4
E.S. PORTAISE / U13 "Verts" environ 15 heures
0-7
U13 "Verts" / TREVIERES US environ 15 heures
2-3
CAEN PTT / U15 environ 15 heures
2-3
CAEN PTT / U15 environ 15 heures
5-1
AS VALOGNES / U15 environ 15 heures
2-1
U17 / AS LA SELLE LA FORGE environ 15 heures
3-0
AS VERSON / U15 7 jours
AS VERSON / U15 et 6 autres : résumés des matchs 7 jours
1-0
U15 / AGNEAUX F.C. 7 jours
0-3
U17 / SM CAEN 7 jours
4-0
AVT G. CAENNAISE / U13 "Rouges" 7 jours
0-3
Féminines / HERMANVILLE LION FC 7 jours
3-0
MATHIEU AS / Seniors C 7 jours

LES TOPS DU MOMENT !

La belle prestation des U17 en coupe de Basse-Normandie !

 

LES FLOPS DU MOMENT !

Afficher l'image d'origine